Archives du mot-clé nano preparation

Last days before NaNoWriMo

We are just a few days before NaNoWriMo begins and I’m up to the neck in preparation mode, hence my dramatic decrease of post publication.

I’m done with the plot development and now, I’m deep in the scene list. My estimation for my novel turns around 40 of 2000 words But I know I have a tendency to write less than necessary. 40 isn’t a huge number of scenes but still, its enough to give me a lot of work and take all my spare time during the day.

I hope to be able to share my NaNoWriMo experience with you, especially since my blog will officially pass from daily main writing task to oh so charming procrastination.

My objective is to write a weekly account of my experience. I have thought of a daily account but I know this won’t last more than a couple of days.

I’ll insert a word counter in a widget so everyone of you can check on my progress from time to time.

I do value my readers very very much and i’m truly grateful for each and every one of my subscribers. I’ hope you will enjoy following this new adventure as much as you’ve enjoyed following the previous ones.

Le vocabulaire du NaNoWriMo : les personnages, le bestiaire, les accessoires

Entrer dans l’univers du NaNoWriMo, c’est un peu vivre une expérience similaire à celle d’Alice au pays des merveilles. L’endroit est peuplé de personnages bizarres et d’animaux extraordinaires. Non, je ne parle pas des participants du NaNo mais des références de la culture NaNo. Si elles peuvent surprendre, rassurez-vous, elles existent pour vous aider à emmener votre NaNo jusqu’à sa dernière scène.

Pour info, je suis une membre active du club de la pelle itinérante de la mort, une fan de Gator et une adoratrice des Trébuchets.

Petit tour d’horizon des principaux éléments :

Les personnages

MarySueMary Sue : Désigne un personnage créé pour réaliser les rêves de son auteur à sa place. Elle n’a aucun défaut, ou sinon rien que de très mineur. Si elle se rebelle, elle n’est jamais ‘punie’ pour cela. Les Mary Sue sont souvent puissantes, particulièrement belles et ont parfois des passés tragiques afin de susciter la sympathie du lecteur ou excuser leur mauvais comportement. Les équivalents masculins s’appellent Gary Stu, Marty Stu, Larry Stu.

300px-Mrianwoon_trading_card_frontMr Ian Woon : Personnage à intégrer dans son NaNo, n’importe où, n’importe quand. Il est important d’utiliser le nom complet car c’est l’anagramme de NaNoWriMo et cela permet d’ajouter trois mots à votre word count au lieu d’un. Vous pouvez aussi utiliser une des anagrammes disponibles dans cette liste.

ninja_0

 

Les plots ninjas : Le plot Nina est un élément inséré dans le récit par l’auteur lorsque celui-ci ne sait plus ce qu’il doit écrire. Les plots ninjas se matérialisent littéralement par une troupe de ninjas qui attaquent les personnages principaux en sautant à travers une fenêtre ou en surgissant d’un placard.

Le bestiaire


plotbunnyLes plots bunnies :
Ce sont des idées d’histoire qui squattent votre esprit tant qu’elles n’ont pas été écrites. Elles se multiplient à toute vitesse et ont le pouvoir de vous faire perdre de vue le thème de votre histoire.

« Ideas are like rabbits. You get a couple and learn how to handle them, and pretty soon you have a dozen. » –John Steinbeck

gatorLe gator : Emblème du NaNoWrimo français. Une panne d’inspiration ? Mettez un gator dans votre NaNo. Le temps d’expliquer ce qu’il fait en plein milieu de votre histoire, vous serez relancé.

Votre gator peut être vivant, empaillé, sous forme de sac à mains, de santiags ou vivant. peu importe dès que vous arrivez à le placer et à lui donner un rôle dans votre NaNo. Le courant à l’origine du Gator s’appelle le gatorisme.

Les accessoires

travellingshovelLa pelle itinérante de la mort : outil qui peut être utilisé par l’auteur pour faire avancer l’action. Un personnage balance un grand coup de pelle dans la tête d’un autre. La pelle de la mort est dite itinérante car on la retrouve régulièrement dans les histoires de nombreux auteurs du NaNoWrimo : elle se balade de manuscrit en manuscrit.

trebuchet_1Le trebuchet : à ne pas confondre avec une catapulte. L’un fonctionne avec un mécasisme de contre-poids, l’autre avec un mécanisme d’éjection. Engin largement sous-estimé dont la présence améliore grandement un NaNo, d’après ses utilisateurs. Les trébuchets balancent des boules de feu, des vaches, des chamallows et autres objets en tout genre sur la tête des adversaires de votre personnage principal. Les amateurs de Trebuchets littéraires se regroupent chaque année dans le club du Trebuchet de leur région.

Pour aller plus loin :
Le wiki du NaNoWriMo

La préparation du NaNo est vraiment trop difficile

 Mlle Louise  a écrit un post à propos de sa préparation du NaNoWriMo et c’est vraiment très drôle.
J’ai également écrit ce texte en réponse au prompt du Daily Post Daily Ritual.

Septembre, un jour de semaine, 22h00.

On est vraiment au mois de septembre ? Argh. Le temps passe trop vite. il faut que j’insère la préparation du NaNo dans mon emploi du temps. C’est de la plus haute importance.

Mon flot de pensée est rudement interrompue par l’étiquette de mon pantalon qui me démange. C’est typique, cette distraction insidieuse pendant ma session d’écriture. L’étiquette est là,  calme, et dès que j’arrive à me concentrer, bam, ça gratte.

J’ai vraiment de besoin d’une paire de pantalons de pyjama confortables. Et jolis aussi. Je ne peux pas être moche pour un rendezvous avec mon clavier.

Je clique sur Chrome et avant que je ne m’en rende compte, cinq onglets son ouverts, tous sur un marchand en ligne différent/ la décision est vraiment difficile.

Est-ce que je veux un pyjama imprimé avec des petites étoiles ou est-ce que je veux des petits bateaux ?

Je n’arrive pas à me décider. Et, de toute façon c’est l’heure de développer le plan et l’intrique de mon roman. Ma main s’apprête à attraper ma magic mouse lorsqu’une petite brise souffle sur mes pieds nus.

Des chaussettes ! Je ne serai pas capable de passer tout le mois de novembre sans une paire de paires acceptables de chaussettes. Cinq onglets de plus dans mon navigateur. Je coupe mon écran en deux pour comparer mes options de chaussettes. Pantalons à carreaux roses et chaussette bleu clair des mers iront très bien ensemble. Je me sens comme une poule de luxe, assise en face de mon clavier. Heureuse aussi d’avoir résolu le problème. Ecrire engoncée dans ses habits n’est pas une option.

Je jette un coup d’oeil à l’horloge dans le coin supérieur gauche de mon écran.

 

23.00

Mince, la préparation du NaNo est vraiment trop difficile et je n’ai même pas ouvert un document Word.

Concentre-toi.

Concentre-toi sur la préparation du NaNo. J’ai besoin que mon NaNo équipement soit au top. C’est mon rituel du mois de novembre. Je mets mon pyjama, mes chaussettes chaudes, je prépare une tasse de thé et m’assois finalement à mon bureau.

Sur mon bureau, est-ce que tout est prêt ?

Siège confortable ? Ok.

Clavier adapté aux poignets de utilisateurs ? Ok.

Lampe de bureau . Bloc notes ? Stylo à encre en gel bleue ? Ok, Ok et Ok.

23.30

Word est finalement ouvert sur mon ordinateur. Je ferme les yeux, prends une inspiration et sens les mots couler dans mon esprit et….

Maman, j’veux plus au lit.

 

Alors, je prends mon enfant dans les bras, la remet dans son lit et je ne peux résister à l’appel du mien lorsque je passe devant ma chambre.

NaNo prep is really too hard

Yesterday, Mlle Louise posted wrote a post about how she prepares for NaNoWriMo. It was really funny.
I wrote an answer for today’s prompt on the Daily Post : Daily Ritual.

September.Week day. 10pm.

Is it already September? Argh times does fly by. I need to insert NaNo prep time in my schedule. Utmost importance.

My trail of thought is very rudely interrupted by my pants label scratch. This is the typical insidious disturbance during my writing session. It’s there, quiet and insidious and when I’m finally focused, bam, it scratches.

I definitely need a pair of comfy pyjama pants. Soft, maybe a cotton fabric. And cute too, I can’t look bad for my date with my keyboard.

I click on Chrome and before I realize it, five tabs are open, all on a different online store. The decision’s really tough.

Do I want a little stars print on my pyjamas or do I want tiny boats?

I cannot decide, now time to go back to plotting and outlining. My hand reaches my magic mouse, a small breeze blows on my bare feet.

Socks ! I won’t be able to make it through november without a couple of proper pairs of socks.
Five more tabs pop in my browser. I split my screen and compare pyjamas and socks option. Pink checker board pants and light sea blue socks will be wonderful. I’ll feel like a million bucks sitting at my desk. Happy, I fixed the apparel problem. Writing while being constricted in clothes is not an option. I snap a look at the clock in the upper corner of my computer screen.

11pm.

Damn, NaNo prep’s so hard and time consuming I haven’t even opened a word file yet.

Focus.

Focus on NaNo prep. I need my NaNo gear to be perfect. That’s my ritual. Every night during November. I put my pyjamas, my warm socks, prepare a cup of tea and finally sit at my desk.

On my desk, is everything ready ?

Comfortable chair ? Check.

Handwrist friendly keyboard ? Check

Desk lamp ? Notepad, blue gel ink Pilot pen ? Check, check and check

11.30pm

Word is finally open on my computer, I close my eyes, breathe in, feel the words pouring in my mind and….

Mommy, me don’t wanna bed no more

And I take my kid in my arms, put her back in bed and cannot resist my own bed calling as I walk past my bedroom.

Le NaNo arrive !

C’est déjà le mois de septembre ? Cela signifie que le NaNoWriMo est dans deux mois à peine et que je n’ai toujours pas fait le plan de mon roman. EEEEEeeeeet c’est aussi la parfaite excuse pour m’acheter un nouveau carnet de notes :D. Sérieusement, le mois de septembre est idéal pour se plonger doucement dans la préparation du NaNo.

Comment je m’y prends ?

Ranger mon bureau

Je me débarassse de tous les papiers qui ne concernent pas mon roman en préparation, je règle ce qu’il y a régler avant le mois de novembre. Comme vous pouvez le voir sur les photos que je publie régulièrement, je garde propre et rangée ma surface de travail : mes écouteurs, une boisson et un carnet (des fois). La présence du chat ne dépend pas de ma volonté.

Je ne garde rien de plus, je ne veux pas que quoi que ce soit vienne me perturber pendant que j’écris.

 

Augmenter mon wordcount quotidien

J’ai participé pour la première fois au NaNo en 2010 et je me souviens parfaitement avoir du prendre des anti douleurs pour mes poignets. Passer de 0 mots (de fiction) écrits par jour à 1667 était pour moi l’équivalent d’essayer de courir le 10 000 mètres aux jeux olympiques sans entrainement préalable.

Depuis, je prépare autant mon esprit que mon corps et je commence avec un entrainement quotidien de 500 mots. Je les utilise pour faire de l’écriture libre, tester les interactions entre mes personnages. Cela m’aide beaucoup à trouver leur voix.

 

Faire le plan de mon roman

Je fais partie du clan des architectes parmi les écrivains, c’est à dire que que je suis totalement incapable de me lancer dans un projet d’écriture sans y réfléchir d’abord et prendre quelques notes.

J’ai bien essayé de le faire en 2012 et ce fut un échec complet, la seule fois où je n’ai pas remporté le NaNo.

Dont je planifie et c’est pour moi une des parties les plus difficiles dans l’écriture d’un gros projet. Cependant, une fois que j’y suis arrivée, je sais où je vais et cela rends mes sessions d’écritures beaucoup plus fluides.

 

Et vous ? Vous participez au NaNo ? Vous vous préparez comment ?

NaNo is coming

Wait, september is here ? It means NaNoWriMo is in two months from now and I still havn’t written my novel outline. Aaannd it’s the perfect excuse for me to buy a new notebook 🙂

Seriously, September is the ideal time to slowly start Nano prep.

So what’s my version of NaNo prep ?

Clean my desk

I get rid of anything paper that is not NaNo related, which means I try to settle all paperwork before november. As I showed you on the pictures this summer, I keep my headphones, something to drink and maybe a notebook and a pen on my working space.That’s it. I don’t want anything to clutter my mind while I’m writing.

Raise my daily wordcount

The first NaNo I did was in 2010 and I remember taking pain killer for my wrist. Going from 0 words written a day to 1667 words(of fiction I mean) was the equivalent of trying to run the 10K at the Olympics with zero training.

So now I try to  prep my mind and my body and it starts with a daily practice of 500 words. I’ll use them in free writing, testing my different characters and their interaction. It helps me find their voices.

Outline my novel

I’m one the planner/architect side of the writers which means that I am unable to jump into a writing project without thinking about it before and jolting some notes. I tried in 2012 to do a free writing NaNo and that was a big failure, the only time I did not complete my project. So I outline and this is for me the most difficult part in writing a long project. But once it is done, I have a clear view of where I am going and it makes my writing sessions smoother.
And you, if you’re doing NaNoWriMo, how do you prepare ?