Archives du mot-clé bilan 1

Dernier jour de mon défi d’écriture : les résultats

Voici enfin la conclusion de mon défi estival d’écriture.

Il a duré deux mois.
Je n’ai pas manqué un seul jour, ni triché mais de manière très claire, c’était largement assez long. Si le défi avait duré plus longtemps, je ne me serais plus amusée.

Au cours du mois d’août, le format de 100 mots m’a de plus en plus frustrée. J’ai bien sûr appris à faire des choix, couper les mots inutiles (et sacrifier plusieurs fois mes passages préférés). J’aurais souhaité que mes textes soient plus élaborés, avec une touche de lyrisme.

Même si cette aventure m’a épuisée, elle a été très positive à plusieurs niveaux. J’ai :

– gagné en confiance dans mes capacités créatives et mes un coup de pied aux fesses de mon angoisse de la performance,
– découvert que j’adore interagir avec les lecteurs de mes histoires,
– pu écrire de la poésie et aimer ça (il faut vraiment que j’écrive ce post à propos de mon histoire tumultueuse avec la poésie),
– essayé de nombreux genres (romances, Young Adult, thriller,horreur, chick lit, etc.).
– pu travailler sur mon roman pour le NaNo,
– trouvé une idée pour mon prochain roman,
-inspiré une autre personne à s’engager dans un défi similaire (ça m’a fait très plaisir et je suis flattée de l’avoir inspirée).

A la fin, j’avais produit 53 textes, 6 poèmes, 1 chanson, 4 séries (Morning light, Casey and Sabina, Gia’ et Gias awakening and The Lake House alternate universe) et c’est plus d’histoires que ce que j’ai écrit depuis le début de l’année.

 

 

Tous les articles sur mon challenge d’écriture estival :

Pas de Camp NaNo cet été ?

Le bilan à mi-parcours

Last day of my writing challenge : my state of mind

Last day of my writing challenge : obstacles

Vous pouvez retrouver mes histoires en tapant le tag 100 word story dans le moteur de recherche en haut à droite de la page d’accueil.

 

Last day of my summer writing challenge : the results

So, here is the conclusion to my summer writing challenge.

It lasted for almost 2 months.

I have not missed a single day nor cheated, but clearly, it was long enough. It think if it had lasted more, I would not have enjoyed it anymore.

During the month of august my frustration built on the 100 words format. Yes, it has taught me to make choices and cut all unnecessary words (kill many of my darlings) but, in many cases, I wished my texts were a little more elaborate, with a lyric feeling.

Although I have been quite exhausted by this whole adventure, I think it has been extremely positive on many levels I :

  • gained confidence in my creative abilities & quicked my performance anxiety in the glute gut
  • discovered how much I love interacting with readers
  • tried many genres (romance, teen, mystery, horror, chick lit…)
  • actually got to enjoy writing poetry (I should really write that post about why it is so marvellous that I do write poetry)
  • got to work on my novel for NaNoWriMo
  • found an idea for my next novel
  • inspired another writer to try the challenge (I am so happy and honored to have inspired her)

At the end,

I produced : 53 texts, including, 6 poems, 1 song and 4 ongoing serials 5 (Morning light, Casey and Sabina, Gia’s awakening and The Lake House alternate universe) and it’s more stories than what I have written since the beginning of the year.

All the articles about my summer writing challenge :

Wait. No CampNaNo this Summer ?

Le bilan à mi-parcours

Last day of my writing challenge : my state of mind

Last day of my writing challenge : obstacles

This article is the third and last in a series of three about the end of my summer writing challenge.

You can find my stories through the search engine with the key word « 100 word story ».

Last day of my summer writing challenges : obstacles

To be honest, I did not face catastrophes during this summer writing challenge but daily life stepped in the way big time, in such a manner that I could often have given up.

But I was on a challenge. And I hate to lose, so I held on tight on my objective.

I know I would not have completed the challenge without the help of my husband, my beta reader and my other friends form the internet, who showed an incredible availability when it came to help me get back on track. And it wasn’t easy.

I identified two types of obstacles, those that came from myself and those that came from the outside.

  • tiredness,

tiredamy

  • lack of inspiration agony,
  • boredom,
  • doubt,
  • frustration,
  • procrastination,
  • internal editor,
  • low spirits,
  • illness
  • noise
  • being disturbed

merida

  • long family diners
  • long car drives
  • no internet connexion
  • several thunder storms
  • excited mosquitos
  • family blunt stares
  • arguments
  • two jealous cats

 

What I take from this obstacle race, is that I would have given up wihtout support and encouragements. I partly owe my success to people who helped me during last two months. To the readers too? They showed enthusiasm and asked for more. That’s all I needed.

 

Other articles on my summer writing challenge :

Wait. No CampNaNo this Summer ?

Le bilan à mi-parcours

Last day of my writing challenge : my state of mind

 

This article is the second in a series of three about the end of my summer writing challenge.

Rendez-vous tomorrow for the last article : Results.

Dernier jour de mon challenge estival : les obstacles

Pour être honnête, au cours de mon défi estival,je n’ai pas eu à faire face à d’énormes catastrophes mais à des occurrences du quotidien, tenaces répétitives et qui ont la fâcheuse tendance à me faire abandonner mon clavier en temps normal.
Mais je m’étais lancée un défi et je déteste perdre, j’ai tenu bon. Certains jours je sais que je n’aurais pas tenu le coup sans l’aide de mon mari, de ma beta lectrice et de mes autres amis sur le net, toujours prêts à me consacrer quelques minutes pour me remettre sur le droit chemin. Et franchement, ce n’était pas facile.

 

Avec un peu de recul, j’ai pu identifier deux types d’obstacles. Ceux qui ne concernent que moi-même et ceux qui proviennent de l’extérieur.

  • fatigue
  • l’agonie du manque d’inspiration
  • la lassitude

tiredamy

  • le doute
  • la frustration
  • la procrastination
  • critique interne
  • le moral dans les chaussettes
  • maladie (2 fois)

 

  • le bruit
  • être constamment dérangée

merida

  • les longs repas de famille
  • les longs trajets en voiture
  • l’absence de connexion internet
  • plusieurs tempêtes orageuses
  • des moustiques enragés
  • les regards aterrés de la famille
  • les engueulades
  • deux chats jaloux

 

Ce que je retire de cette course d’obstacles, c’est que sans soutien et encouragements, j’aurais laisser tomber très vite. Je dois la réussite de mon challenge en partie à ce qui m’ont aidée pendant ces deux mois. Et aux lecteurs aussi qui ont montré leur enthousiasme et ont demandé la suite de certains textes.

 

Les autres articles sur mon défi d’écriture estival :

Comment je me suis lancée dans le défi

Le bilan à mi-parcours

Dernier jour de mon challenge : mon état d’esprit

 

Cet article est le deuxième d’une série de trois sur le bilan de mon challenge estival d’écriture. Rendez-vous demain pour la troisième  et dernière partie : les résultats en chiffre.

 

Last day of my summer writing challenge : my state of mind

After 53 days of writing challenge and just before writing the las 100 word story, I felt like taking a moment and share how I feel on this special day.

  • I feel relieved
  • I feel I can breathe again

relieved2

  • I feel this has been a great adventure
  • I feel it made me grow as a writer
  • I am thankful to all the readers who liked my stories and sometimes asked sequels
  • I feel thankful for all the help and support I received,special mention for Mlle Louise who has been there for me EVERYDAY
  • I am so relieved I’m not stuck with only 100 words anymore
  • I am thankful for no more creative agony and utter panic when night is approaching and I havn’t found an idea.

How it all started

Halfway checkpoint
Why will I do next ? First rest, nap, sleep and eat some nachos? Second, finish some the marketing assignment of Blogging 101. Third prepare for NaNoWriMo.

Rendez-vous tonight for my last story !!!

Dernier jour de mon challenge estival : mon état d’esprit

Après 53 jours de défi, et juste avant d’écrire ma dernière histoire de 100 mots, j’avais envie de prendre un moment et de partager comment je me sens.

  • Je me sens soulagée.
  • J’ai l’impression de pouvoir respirer à nouveau.

relieved2

  • J’ai le sentiment d’avoir vécu une grande aventure.
  • Je sens que j’ai progressé en tant qu’auteur.
  • Je suis très reconnaissante pour toute l’aide et le soutien que j’ai reçu, mention super spéciale pour Mlle Louise qui a été là TOUS LES JOURS.
  • Je suis très reconnaissante à toutes les personnes qui ont lu mes histoires et parfois demandé la suite.
  • Je suis vraiment très heureuse de ne plus être coincée dans la limite des 100 mots.
  • Je suis reconnaissante de ne plus vivre au quotidien l’agonie créative et l’ultime panique de voir la nuit tomber sans avoir trouvé d’idée.

Comment je me suis lancée dans le défi

Le bilan à mi-parcours

Qu’est que je vais faire maintenant  ? Me reposer, la sieste, dormir et manger des nachos. Ensuite, finir la partie marketing de blogging 101. Ensuite préparer le NaNoWriMo.

Cet article est le premier d’une série de trois concernant le bilan de mon challenge estival d’écriture.  La suite demain 🙂

Et Rendez-vous ce soir pour la dernière histoire !!!