Archives pour la catégorie Uncategorized

Quick update : TGBOL delayed

Hi everyone,

You are used to get you new TGBOL between Monday and Wednesday but this week, I’m sick as hell because of the flu and I have to take an important exam tomorrow so I do not have the time nor the energy to pull it all together tonight.

But as I know that some of you will miss TGBOL, I’ll post a double prompt by Friday and you’ll have up to  April 4th to answer.

 

 

TBGOL 3.0 postponed

Hello everyone.

I’m experiencing great difficulties with my internet connection these last days and it is already Thursday, and my connection is still hectic.

I’ll post the next prompt on Monday. Until then, a professional is supposed to come and fix the problem. Let’s cross fingers friends.

Classic Magic: Writing 101, Day 1

I have been honored to be asked to submit a prompt for the current writing 101 a poem a day course. I suggested to work around magic and here is one of the answers, written by my dear friend and poetess extraordinaire, Rosemary.

A Reading Writer

When your happy

with a job that isn’t worthy

It’s magic.

When your content

with a life without your consent

It’s magic.

When you wake up

and each morning’s a triumph

It’s magic.

When you love

and you’re loved back

It’s magic.

Yes, I guess,

every day’s a magic,

of the greatest magician, that’s classic.

©2015 Rosemawrites@A Reading Writer. All Rights Reserved.

Photo credit: Bargain Moose


In response to Writing 101:

Day 1: Magic by @laduchessederat

It’s the end of the year. Nature is already entering its revolution phase: hibernation in the Northern Hemisphere, burning heat in the Southern. It’s the magic of life. Like Mother Nature, you too can give your life a new beginning. What magic have you accomplished in the past year? Be it small or grand, it’s worth celebrating in a poem!

P.S.

This is a great opener, Laduchessederat

View original post 10 mots de plus

Jardinage littéraire

Article super intéressant ! Merci pour ce partage, je RB tout de suite !

Chaque mot à sa place

Lors d’une interview,George R.R. Martin, auteur notamment du Trone de fer, a donné une catégorisation des tendances des écrivains qui a été reprise d’innombrables fois sur internet

– D’un côté ceux qu’il appelle les architectes, qui dessinent un plan minutieux de leur histoire, prévoient l’intervention de personnages à des moments clés, écrivent des descriptions voire des biographies de leur personnage, tout ça avant de poser une seul ligne du roman ou de la nouvelle.
– De l’autre, ceux qu’il appelle les jardiniers, qu plantent une idée en terre, l’arrosent tous les jours, la laisse se développer au fil de l’écriture, pour avoir à la fin un roman sorti de terre.

La différence fondamentale entre les deux, celle qui rend cette dichotomie si sensée pour tant d’écrivains, c’est le degré de planification. Et après une discussion avec la duchesse d’erat, je me suis aperçu que tous les articles evoquant les…

View original post 838 mots de plus

It’s A Wonderful Life After All!

Poem collectif auquel j’ai participé, produit à l’occasion du poetry corner sur le forum Blogging 101 alumni.

Blogger's World!

It’s  a wonderful life after all! 

Prayer changes my point of view;

Golden, rare, opportunity, where are you? 

Twigs crushed, table twisted, life begins,

It is sad that summer is over,

Images sprung out of my hands endlessly,

How can I keep this secret!

Breath of life, stench of death;

This is how it is, pal!

Empty suitcase, where do I begin?

Losing someone I never really had,

Love, sky, movies, mother, barbecue, wallflower;

Leaves fall, colors change, life evolves, 

View original post 194 mots de plus

Et 1, et 2, et 3 Awards !

Les pérégrinations d'Eso

Et oui, en moins d’une dizaine de jours, j’ai reçu pas moins de 3 awards pour ce petit blog qui à ouvert ses portes il n’y à même pas 3 mois. Quelle fierté ! ( quelle bande de copine surtout ! ) 

bloggerrecognitionaward

J’ai été nomée au Blogger recognition awards la première fois par Catherine Loiseau, qui cartonne avec La ligue des ténèbres, des feuilletons steampunk un peu barrés avec des personnages colorés qui valent le détour, et une créativité sans faille qui donne naissance à tellement d’autres projets. Félicitation pour cette réussite largement méritée, et que de bonnes choses à venir ! Merci à toi d’avoir pensé à moi pour ces nominations, ça me fait chaud au coeur. ❤

Ma deuxième nomination vient de La duchesse d’Erat, dont le blog est une réelle source d’inspiration ( je sais je copie un peu Cat, mais ses propos sont…

View original post 1 115 mots de plus

Writing 101: Discoveries, endings and beginnings

Rosema explains what she has learned during Writing 101 and gives a list of very interesting blog worth checking. She also says very nice things about me 😀

A Reading Writer

From: http://www.bang2write.com

Don’t say you CAN’T until you give it a try. – rosemawrites

This is the greatest lesson that I have learned from WRITING 101.

A Reading Writer has been in the blogosphere for more than a year now. Its tagline is “I write because I read. I read because I write.” But honestly, its content is really just about my ‘reads’.

I only write book reviews, travel notes, concert experience, and some personal thoughts but I haven’t written any fiction for this blog, ever.

Until I signed-up for Writing 101.

Because of the sometimes-hard but always-challenging tasks crafted by @cherilucas @susanrnet, I have discovered a part of my writer-self that I am now aware that it does exist.

Knowing that I CAN write fiction is indeed a reward that I am glad to receive but it doesn’t end there.

My ever sweet co-bloggers…

View original post 1 530 mots de plus

Petits carreaux, grandes idées (ou, ma liste de fourniture pour le NaNoWriMo)

Un autre article écrit pas Mlle Louise sur la préparation du NaNo !

Un mois, un nouvel ordinateur, un déménagement

Cela fait presque un mois que je n’ai pas posté sur le blog. Chaque jour je me promets de le faire et chaque jour, je suis retenue par des montagnes de tâches et d’obligations.

Forcément, le temps passe, forcément je m’en veux et forcément, de plus en plus de choses à faire viennent s’ajouter à ma To Do list. GGGGrrrrrrr

Ce soir, WordPress m’a envoyé une alerte. J’ai regardé la date de mon dernier post et tout à coup Janice de Friends est apparue dans ma tête, avec sa voix de canard. Oh mon dieu.

janiceOMG

Un point sur la situation s’impose donc.

Mon contrat de travail s’est arrêté le mois dernier et au lieu de disposer de plus de temps pour l’écriture, je suis partagée entre les démarches administratives (qui ne connait pas la joie de l’inscription à Pôle Emploi et de ses ateliers d’information ignore un des éléments fédérateurs d’une partie grandissante de la population), les démarches concernant ma fille en regard de ses allergies, mon changement d’ordinateur et, nous venons d’en avoir la confirmation, notre déménagement à Lyon dans moins d’un mois. Bien sûr, en parallèle, je cherche une nouveau job. Après avoir fait des démarches sur la région parisienne, je dois tout recommencer sur Lyon. Yeah.

emmastone

Conséquence de tout cela, je suis constamment par monts et par vaux et rarement disponible pour écrire.

J’ai passé la semaine dernière à Lyon pour chercher un appart, j’en ai visité quinze et je suis repartie avec plus d’inquiétudes que de certitudes concernant notre futur chez nous. En effet, les appartements familiaux du genre T3/4 ne sont rentables pour les proprios que dans le cadre d’une collocation.

Ceux qui restent disponibles sur le marché à cette période de l’année sont soit dans un état proche du taudis, soit anciens – donc bruyants-, soit décorés avec une absence de goût qui frise l’irréel.

J’ai du accepter de ne pas cocher toutes les cases de notre barème, j’ai du accepter de faire le deuil d’un coup d’un coup de coeur qui aurait projeter une aura positive sur notre futur emménagement, j’ai du accepter de prendre des risques.

Beurk.

loreleicontrol

Bonjour, mon nom est la Duchesse d’Erat et je suis une control freak.

Même en ayant déposé deux dossiers, fournis tous nos justificatifs et ceux de nos cautions, je suis toujours en attente d’une réponse, sachant qu’on m’a bien fait comprendre que de n’était pas gagné.

En tapant ces mots, j’ai une pensée très forte pour toutes les personnes qui recherchent également un appartement et qui n’ont pas la chance d’avoir un dossier aussi bon que le nôtre. Le marché de l’immobilier est devenu extrêmement difficile pour les locataires, ouvrant tout un champ d’abus pour les bailleurs.

Les grosses agences ne se privent pas pour vous poser des questions sur votre vie privée (vous comptez avoir un autre enfant ?), sur votre profession, celle de vos cautions… La plupart essaient de vous faire payer l’intégralité des frais de l’Etat des lieux et certaines veulent même vous faire payer des frais pour garder votre dossier à jour !

Quant aux particuliers, ce n’est pas mieux. Entre les remarques clairement racistes, les annonces mensongères, ceux qui vous demande des relevés de comptes et ceux qui ne vous ouvrent même pas la porte, il y a de quoi devenir dingue.

Les points positifs dans tout cela sont que je suis amoureuse de mon iMac, que ma fille va enfin pouvoir faire son test de réintroduction en milieu hospitalier (2 ans d’attente, plusieurs allergos je-m’en-foutistes et une montagne de conneries entendues pour en arriver là) et que nous allons nous rapprocher de notre famille (et des grasses mat’- les parents d’enfants en bas âge savent de quoi je parle ;)).

Le point négatif est que je ne peux pas écrire pour l’instant tout ce que je voudrais et ça me met en général de fort méchante humeur. En fait, tout ce qui m’empêche d’écrire me mets de mauvaise humeur.

L’autre point négatif est que je vais m’éloigner de mes amis du NaNoWriMo, ceux avec qui j’ai fait beaucoup de chemin en tant qu’individu et en tant qu’auteur, ceux avec qui je me suis enfin sentie libre d’être moi-même et ceux grâce à qui j’ai pu m’avouer, que « oui, je suis un écrivain » (Bernard Werber y est pour quelque chose aussi mais je vous en parlerai dans un autre post).

Je n’ose même pas imaginer où j’en serais aujourd’hui sans eux.  Ils me manquent tous déjà. J’aimerais bien les emmener dans mes cartons.

L’idée de déménager ne me fait pas peur. Mon mari et moi changeons de logement environ tous les trois ans ; l’idée de me retrouver dans un endroit où personne ne peut comprendre le fait d’être habité par l’écriture me glace le sang.

Certes, il y aura toujours les forums, les chans irc, les conversations sur Hang outs mais cela ne remplace pas un bon brainstorming en live.

J’aimerais me rapprocher de la communauté Lyonnaise du NaNo. Espérons qu’ils voudront bien de moi.