Manuscript revision checkpoint n°2

Deuxième semaine de révision de mon manuscrit… et je dois admettre que j’ai un peu procrastiné.

Je sais, je sais la procrastination, c’est le diable, mais, eh, regardez ça :

20151224_205509_resized

N’est-ce pas la plus déliceuse raison de procrastiner pendant la période de Noël ?

Cette bûche m’a pris des heures. Elle est faite à base d’une crème au citron avec un insert à l’orange, le tout posé sur un biscuit breton avec des petits pics meringués.

Je suis assez contente du résultat, notamment de l’intérieur de la bûche :

 

buche de noel
buche de noel« 

 

Ok, je peux vous entendre penser. Assez avec les sucreries, parlons de ton manuscrit.

Les résultats de la semaine.

Ok, Ok. Allons-y. Je n’ai lu que 25 pages sur les 30 initialement prévues. C’est 4 scènes en entier, dont 2 que je pense diviser en plusieurs autres scènes. J’en étais déjà consciente lorsque j’écrivais mais je ne voulais pas interrompre le flot des mots.

Jusque là, la méthode que j’utilise fonctionne assez bien. Ma grille d’analyse pour la prise de notes me permet d’identifier assez rapidement tout ce qui peut être améliorer ou complété.

Pile dans le mille

Cette grille m’a aussi permis de soulever un problème de taille : celui du setting dans une des scènes. L’action qui se déroule est cruciale pour l’histoire mais il me semble que le lieu dans lequel elle se déroule est ennuyeux. Il me semble que la scène, dans sa totalité, gagnerait à être déplacée dans un endroit inhabituel. Demain, donc, je ferai des recherches afin de trouver un idée un peu dingue qui devrait plaire aux lecteurs (j’espère).

Cette année,je suis assez confiante dans le fait que la phase de relecture va se terminer avec une base solide sur laquelle basé »e la réécriture.  Je ne me sens pas désespérée, je ne suis pas non plus en train de me maudire d’avoir écrit un premier jet désastreux, j’ai le sentiment que cette relecture va me permettre d’ajouter plusieurs niveaux de lecture au texte et j’avoue que j’en suis plutôt contente.

Les trivialités

En termes de logistique, je suis assez contente des stylos que j’ai choisis pour ce travail. ils écrivent de manière très fluide et me font oublier que j’écris à la main.

L’expérience du classeur est aussi convaincante jusque-là. Cela offre de multiples possibilités et j’aime beaucoup  pouvoir tourner les pages avec beaucoup de facilité. Les intercalaires sont également d’une grande aide, alliées à un clip magnétique.

Et pour vous , qu’en est-il ? Comment avez-vous passé ces derniers jours ? Vous êtes entrés en phase de révision de votre texte ? Comment cela se passe-t-il ?

 

Comme d’habitude, la section des commentaires est toute à vous, n’hésitez pas les amis.

7 réflexions sur “ Manuscript revision checkpoint n°2 ”

  1. Wooaaa magnifique cette bûche!!! Je comprends que tu aies pris un peu de retard ^^ Bon courage pour finir ta relecture!! Moi je relis avec des stabilo et un critérium pour barrer, surligner ce que je veux améliorer, les petites incohérences etc… je me laisse des marges et interlignes double pour pouvoir noter mes idées. Bon courage!!

      1. Je m’occupe d’abord de la macrostructure: ordre et cohérence (je trouve que c’est le plus difficile…). en général j’utilise un stabilo rose pour ça et je note dans la marge ce que je voudrais faire de ce passage: où le déplacer, comment le réécrire (je déplace en copié-collé dans mon traitement de texte). ça me prend le plus de temps, et ce sont mes plus grosses prises de tête avec mon texte. Disons que c’est un travail de titan.

        Ensuite je relis en gros pour vérifier que c’est devenu cohérent (parce que parfois on crée de nouvelles incohérences sans s’en rendre compte…)

        Puis je relis en faisant bien attention au rythme et à la fluidité (ajout / suppression de phrases, de mots, …). Je surligne (ou j’ai surligné lors de la première relecture) en jaune les petits morceaux /les phrases/les répétitions qui ne me plaisaient pas trop. J’essaie d’être le plus exigeante possible, il m’arrive de relire plusieurs fois une phrase et de la modifier jusqu’à ce qu’elle sonne bien. Là, c’est un travail de fourmi ^^

        C’est un travail plutôt linéaire. J’aime bien ton système de grille, il permet d’avoir une vue d’ensemble de l’oeuvre et d’organiser les notes.
        Je ne suis pas une pro du scénario, je vais m’y mettre sérieusement cette année! ^^ (j’ai acheté L’écriture de Scénario, de JM Roth, et l’Anatomie du Scénario, de John Truby. J’en reparlerai sur mon blog quand je les aurai lus)!

        Bon courage pour ce travail difficile!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s