Le paradoxe de la dactylo

Je n’ai jamais appris à taper correctement sur un clavier. Même si j’écris tous les jours, je n’utilise que 6 de mes 10 doigts.

Apprendre à dactylographier est un véritable atout pour un écrivain .

Cela signifie :

  • travailler plus vite
  • produire des premiers jets plus propres
  • moins de frustration lorsqu’on relit ce qu’on a écrit la veille
  • moins de correction, plus de temps pour le travail editorial
  • pourvoir dire à son critique interne d’aller se faire voir
  • une procrastination plus fun , on fait des scores de malades au jeux en ligne de dactylo.

Il y a cependant un paradoxe. Je n’ai pas le temps d’apprendre la dactylographie parce que cela signifie que je dois m’engager à ne taper qu’avec la nouvelle méthode.

Plus de temps pour traiter les mails, plus de temps passer à taper, plus de temps, plus de temps, plus de temps… pour trois semaines au minimum afin de bâtir la mémoire musculaire de base.

Trois semaines dans un monde dirigé par les communications informatiques, c’est une éternité.

C’est au moins 45 articles pour le blog et leur traduction.

Aujourd’hui, un article complet me prend une heure.

je sais, pour avoir déjà essayer de le faire que cela me prendra au moins 3 fois plus de temps si j’essaie de le taper de la manière correcte.

C’est 90 heures ajoutées.

Cela fait presque un NaNo et demi pour moi (75000 mots).

les jours ne s’allongent pas et je suis humaine : je n’ai pas l’éternité devant moi.

Alors je continuerai à taper mal et pas très vite.

————————————————————-

This post is an answer to today prompt on the Daily Post : Lazy Learners

8 réflexions sur “ Le paradoxe de la dactylo ”

  1. Je vous comprends parfaitement. C’est une véritable tâche d’apprendre à nouveau, et de la bonne façon, la dactylographie! Vous écrivez très bien en français, j’ai bien aimée lire votre blog!

      1. Haha c’est évident! Je voulais simplement dire que moi aussi je suis française, mais vous écrivez milles fois mieux que moi en français. C’est vraiment un talent que vous avez! Bonne journée!!! 🙂

  2. La question m’a trotté dans la tête un moment aussi…
    Sauf qu’apprendre de nouveau, je ne sais pas si j’aurais le courage, taper est un tel automatisme !
    Par contre, je regrette à chaque fois que mes pensées filent plus vite que mes doigts (donc quasiment à chaque fois que j’écris !).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s