Libérée, délivrée (July 24th)

Casey rentra bouleversée, s’enferma dans sa chambre et pleura bruyamment.

Sabina connaissait le scénario.

Casey prendrait une douche, camperait dans son mutisme, se gaverait de M&M’s tout en écoutant Una Storia Importante d’Eros Ramazzotti.
Cette fois pourtant, la fin de l’histoire serait heureuse décida Sabina. Elle entra dans la chambre de sa colocataire, se glissa sous les draps à ses côtés et la prit dans ses bras. Deux heures passèrent, silencieuses.

– Merci

– De rien. Je t’écoute. Il ne faudrait pas que ta peine se transforme en monstre. Après, on ne s’en débarasse pas. Parle. Moi, j’aurais du le faire.

This post is an answer to today’s writing prompt on the Dailypost blog : Well, I never….

This story is a part of my summer writing challenge : writing a 100 word story everyday, the 16th installment.

You can read all the details of my challenge and my reasons for doing it (and not CampNaNoWriMo) here.

I hope you will like today’s story and please do not hesitate to leave a comment.

8 réflexions sur « Libérée, délivrée (July 24th) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s