Blason du NaNoWrimo

NaNoWriMo : interview de Misato, co-ML du NaNo français

Le grand jour du NaNo arrive bientôt. Je vous propose de découvrir les Municipal Liaisons de choc qui organisent le NaNo à travers la France.  Misato ouvre le bal.

Misato
Misato

Comment as-tu connu le NaNoWrimo ?

Je crois que c’était début décembre 2006, sur le forum des Éditions 5e Saison (depuis devenues Mille Saisons). Cécile Duquenne en a parlé avec l’enthousiasme qui la caractérise. C’était trop tard pour cette année-là, mais je me suis promis de le faire l’année suivante.

Qu’est-ce qui t’as donné envie d’y participer ?

En tant que traductrice littéraire, je suis un ermite. Je travaille chez moi, toute seule, et je communique avec mes clients par email. J’avais besoin de rencontrer du monde! Et quoi de mieux que d’autres passionnés d’écriture?

Depuis quand y participes-tu ?
Novembre 2007, sans interruption.
Combien de fois as-tu gagné ?)

Chaque fois! (Je suis têtue et organisée: ça paie!)

J’ai écrit alors que je travaillais chez moi et alors que je bossais en entreprise, j’ai écrit alors que je déménageais le 1er WE de novembre, j’ai écrit (sur mon iPhone, avec le pouce) avec mon nouveau-né dans les bras et j’ai écrit en courant dans le parc (encore sur mon iPhone, et sans m’arrêter de courir).
Quand je vous dis que je suis têtue…

Quelles sont tes responsabilités en tant que co-ML ?

Avec Isabelle-Lila, nous n’avons pas de pré carré. Je suis là pour soutenir les nanoteurs au mieux de mes possibilités.

Ceci dit, je ne serai sans doute pas très présente sur les chats et aux write-in le soir: ma vie de famille passe avant tout. Mais je profiterai sans doute de ma liberté professionnelle pour organiser des write-in en journée la semaine.
Avec Comte de X, les choses sont un peu différentes: parce qu’il habite en Alsace et maîtrise Photoshop mieux que je ne pourrai jamais en rêver, il a un champ d’action différent.

Qu’est-ce qui t’as donné envie de t’engager ?

J’ai déjà été ML il y a quelques années, quand Éva, notre première ML française, m’avait proposé d’aider Isabelle. Puis j’ai eu un enfant, et j’ai préféré me mettre en retrait. Maintenant que ma fille est plus grande, je peux à nouveau m’impliquer. Organiser le NaNo pour toute la France est un gros travail, et il serait injuste de laisser Isabelle seule face à cette tâche — même si, au fil des années, elle endosse le costume avec de plus en plus de brio.


Qu’est-ce que tu aimes le plus dans le NaNoWrimo ?
Ce mélange d’individualisme et de camaraderie. Le défi est individuel, chacun est face à son histoire, mais il règne un esprit ouvert et joyeux entre les nanoteurs. Certains abordent leur NaNo avec le plus grand sérieux, d’autres sont là pour participer à un délire entre amis, et il y a de la place pour tous.
J’ai rencontré des amis grâce au NaNo, des gens que je fréquente toute l’année, et je sais que je ne suis pas la seule.
Un petit mot à rajouter ?

Je crois que j’ai tout dit. 🙂

 

Petite bio express tellement bien que je l’ai laissée dans son jus :
J’ai 39 ans, je vis en région parisienne, je suis traductrice littéraire (de japonais). Je suis mariée, j’ai une fille, une moto que je n’utilise plus (à mon grand regret).
Au fil des ans, j’ai été interprète, officier, chargée de com, rédactrice en chef d’un magazine de marque, chargée de projet dans l’édition… et j’en oublie sans doute. En fin de compte, j’ai cédé à ma nature de misanthrope et je me mise à mon compte comme traductrice littéraire.
En tant que nanoteuse, je suis une planificatrice : je passe octobre à penser mon plot et prévoir mes scènes. Comme je n’écris pas très vite et que j’ai besoin de dormir la nuit, je ne veux pas passer de temps en novembre à me demander où va mon histoire.
L’année dernière je n’ai pas pu « ploter » autant que je le voulais, et j’ai bien failli échouer! (Mais ma fierté a pris le dessus et j’ai effectué une belle remontée le 30 au soir. Têtue, je vous dis!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s