5 choses que l’on peut apprendre de “Demain, j’arrête !” et de “ Complètement cramé !” de Gilles Legardinier

A force de voir passer des bus placardés de couvertures de livres avec des chats sceptiques sur fond de couleur survitaminée, je me suis laissée emporter par ma curiosité naturelle et j’ai donc acheté “Demain j’arrête !“ et “Complètement cramé !” de Gilles Legardinier.  Je les ai lu chacun en moins de deux jours.

 

Le Pitch

 

Demain j’arrête !

Julie, intriguée par son nouveau voisin au nom comique – Ricardo Patatras – ne peut s’empêcher de l’espionner quitte à se mettre dans des situations totalement rocambolesques.

Type de roman : clairement un “Est-ce qu’ils vont se mettre ensemble ou pas » (will they/won’they).

 

Complètement Cramé !

Andrew, patron sexagénaire au grand cœur mais blasé, quitte son Angleterre natale pour prendre un poste de majordome dans une grande demeure française. Il pense fuir les ennuis. En vrai, il fonce vers eux.

Type de roman : Quette de la rédemption dans une grande maison à la campagne.

 

Ce que j’ai aimé :

  • les personnages au grand cœur ;
  • la description des “bandes de potes” ;
  • les coups de folies de certains personnages ;
  • l’écriture simple qui se lit très vite.

 

Ce que j’ai moins aimé :

  • l’absence d’utilisation d’un plot aux conséquences trop lourdes : aucune montée dramatique, aucune réelle adversité,  certains personnages apparaissent trop alors que d’autres, plus importants ne sont pas assez décrits ;
  • les dialogues. Trop longs, trop linéaires, trop ordinaires ;
  • la mise en scène : les personnages sont trop souvent posés dans un décor, statiques.

Je retiens 5 choses de leur lecture :

  1. Les histoires avec des personnages bienveillants, ça fait du bien ;
  2. Trop de “on” tue l’impression de lire un roman ;
  3.  Sans motivations spécifiques, les personnages sont interchangeables => exposer pourquoi un personnage décide de changer radicalement de vie ;
  4.  Sans vocabulaire spécifique, les personnages sont interchangeables => utiliser des expressions, des métaphores propres à chaque personnage ;
  5.  L’adversité permet de donner du sens aux actions des personnages => donner à ses personnages des raisons qui les poussent à agir d’une certaine façon et pas d’une autre.

 

Pour aller plus loin :

Qu’est-ce qu’un Plot ? Page en anglais de wikipedia

Extrait de Demain J’arrête !sur la page du livre chez Amazon

Extrait de Complètement Cramé !sur la page du livre chez Amazon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s