Vaincre le syndrôme de la page blanche

Cela m’est arrivé pas plus tard qu’il y a deux jours : je me suis retrouvée devant mon clavier sans savoir ce que j’allais écrire. L’angoisse. Le curseur qui clignote et aucune lettre ne noircit l’écran. Pourtant je sais quelle histoire j’ai envie de raconter mais les mots ne viennent pas. C’est là que j’ai vécu un instant “Rachel Aaron”, celui au cours duquel je réalise que m’entêter dans une voie sans issue… ne mène nulle part (référence à la révélation qui l’a menée à l’écriture de son livre From 2k to 10k).

 

Reprenons les bases :

 

  • Personnage principal ? check.
  • Un début et une fin ? check.
  • Un setting ébouriffant ? check.
  • L’objectif de mon personnage : check.
  • Un événement qui bouscule la vie de mon personnage principal : pas vraiment bien défini.
  • Les peurs intérieures de mon personnages : arf, je n’y ai pas vraiment pensé.
  • Les obstacles qu’il va devoir surmonter ? : aucune idée.
  • Une fiche pour les autres personnages ? nope.

 

Mon constat est assez clair : trop de choses me sont encore inconnues dans l’histoire que j’essaie d’écrire.

 

Une interview pour relancer la machine

 

Je vais commencer par une ou deux interviews de mon personnage à différents moments de l’histoire.

Les questions me permettront de creuser ses motivations et ses perceptions à différents moments de l’histoire.

En partant de ces réponses, je vais retravailler sa fiche de personnage, créer celle des autres persos aussi. Cela me permettra ensuite de mieux structurer l’histoire et notamment l’acte 2.

 

On verra pas la suite où cela me mène.

 

Affaire à suivre.

 

 

Une réflexion sur “ Vaincre le syndrôme de la page blanche ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s