Garder le cap en cours d’écriture : Magna Carta et mémento de motivation

Ecrire une histoire demande de la motivation, de la persévérance et de l’inspiration. Eviter que son histoire ne dévie est également un défi de tous les instants. Il existe des manières assez simples de veiller à rester dans les rails sans devenir parano.

Créer sa Magna Carta

 

Cet exercice est tiré du livre de Chris Baty, No Plot No Problem. Il s’agit ici de faire la liste de tout ce que vous voulez voir figurer dans votre histoire :  thèmes, genre de personnages, objets, époque, dialogues marrants, références littéraires… C’est un peu votre liste au père Noël Littéraire. C’est votre Magna Carta 1.

Sur ma Magna Carta 1 pour mon Camp NaNo 2014, je veux de la couleur, beaucoup de couleurs, des odeurs d’épices, de la musique, de la fête, de la décadence, de l’humour, un personnage féminin original et fort, du voyage, des dialogues en mode non sequitur.

 En face de cette liste, créez une seconde liste. Sur celle-ci figurera tout ce que vous n’aimez pas dans la littérature et qui ne doit en aucun cas figurer dans votre histoire. Sur ma Magna Carta perpétuelle figurent les descriptions sans fin, les dialogues “off the nose”, les blondes incendiaires en robe rouge (trop clichés), etc. C’est votre Magna Carta 2

Veillez à ce que vos deux Magna Carta soient lisibles et gardez les à proximité de vous pendant que vous écrivez. Les éléments de la première liste ont tendance à s’échapper de votre mémoire ? Faites le point en les relisant avant chaque session d’écriture et n’hésitez pas à les cocher lorsque vous les insérez dans votre texte.

Les éléments de la deuxième liste ont pour leur part une furieuse tendance à s’insinuer dans votre texte. Sabrez-les sans aucun remord, éliminez-les De toute façon, elles font partie de ce que vous n’aimez pas et ne voulez pas voir figurer dans votre texte, vous finirez tôt ou tard par les enlever. Gagner du temps, faites-le tout de suite et passez à l’écriture du paragraphe suivant.

 

Créer son mémento de motivation

 

Le quotidien a une façon insidieuse de s’immiscer dans notre planning créatif : fatigue, énervement, stress. Si on ajoute à cela les difficultés de rédaction que l’on rencontre tous à un moment ou un autre, notre clavier prend la poussière et notre histoire reste un simple concept dans le coin de notre tête.

L’exercice du mémento de motivation est tiré du livre de Rachel Aaron, “from 2k to 10 k”. Le but de cet exercice est de garder sa motivation au plus haut niveau possible lors de vos sessions d’écriture. Listez toutes les raisons pour lesquelles vous voulez écrire votre texte, pourquoi cela vous tient à coeur, ce que cela représente pour vous. Listez aussi les objectifs que vous souhaitez atteindre avec ce texte.

En ce qui concerne mon  CampNaNo 2014, j’ai décidé d’écrire l’histoire d’Andrew parce que j’aime ce personnage, qu’il mérite que son univers soit développé, parce que je souhaite renforcer son histoire pour ensuite enrichir “Whisper Station”, texte dans le lequel il joue un rôle secondaire, parce que je souhaite aussi tester certaines techniques d’écritures et de préparation de texte et enfin parce que m’accorder régulièrement du temps pour écrire participe de l’entretien de ma santé mentale.

Faites en sorte que votre mémento soit lisible et gardez-le près de vous : dans votre portefeuille ou dans votre champ de vision lors de vos sessions d’écriture. Dès que vous sentez poindre la flemme d’écrire, relisez votre mémento. Il est probable que vous ferez ensuite l’effort de démarrer votre ordinateur, même pour 5 minutes d’écriture et que vous finirez par écrire plus longtemps.

 

 

7 réflexions sur « Garder le cap en cours d’écriture : Magna Carta et mémento de motivation »

  1. Chère Duchesse,
    Je reprends mon clavier pour te complimenter sur ces deux trucs simples et utiles.
    J’apprécie particulièrement ton « mémento de motivation » et je vais de ce pas m’acheter des petites fiches bristol que j’affectionnais particulièrement lorsque j’étais au lycée – lors de la dernière glaciation préhistorique – pour me faire un « mémento » pour garder ma motivation au frais 🙂
    J’ai perdu l’habitude de l’écriture « normale », voulant tout mettre sur mon ordinateur portable, alors que le bristol a du bon…
    Merci à toi et excellente semaine !

    1. Merci Olivier. J’avoue que le mémento de motivation est aussi un de mes outils préférés. En fait, je ne partage sur le blog que les techniques, ressources et exercices qui me servent et que j’apprécie vraiment.

  2. Voilà deux astuces bien utiles ! Je suis particulièrement fan de l’idée de la Magna Carta et je crois que je vais m’y coller très prochainement pour l’un de mes projets en cours !! Merci beaucoup ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s