Ma préparation pour le Nano 2013 : la logistique

L’an dernier, j’ai perdu le NaNo pour deux raisons : j’étais très fatiguée et j’étais mal préparée.  Et je n’ai jamais « digéré » cette défaite. je l’ai ruminée pendant de long mois. Cette année, j’ai donc décidé de mettre toutes les chances de mon côté et cela passait en premier lieu par l’amélioration de mon poste de travail.

    • Le bureau 

J’ai profité de notre déménagement pour faire un premier changement de taille : mettre mon bureau dans une autre pièce que la chambre. Si à chaque fois que je lève le nez, je vois mon lit, il y a 90% de chance pour que je finisse par dormir au lieu d’écrire. Le déménagement m’a aussi permis d’opter pour un plan de travail qui me convient : à la bonne hauteur, large et profond (Rodrigo mon Cylon a maintenant son propre petit espace).

    • Le clavier

J’écris sur un ordinateur portable Toshiba. Le côté pratique est que j’emporte mon manuscrit partout où je veux, je n’ai pas de transfert de fichier ni de versioning à gérer. Le côté emmerdant, c’est le clavier : les touches sont dures. Résultat : j’avais très vite mal aux poignets et aux mains, mon word count me donnait l’impression de stagner. Donc, cette année, J’ai lancé l’opération achat de clavier dès la fin août et j’ai fait pas mal de spéléos sur les sites de comparatifs de matériel de bureautique. En gros, j’avais deux options : acheter un clavier Apple (pas totalement compatible PC) ou acheter un clavier Logitech Perfect Stroke.USB. J’ai beaucoup hésité à cause du prix (60 € lorsque je l’ai acheté) mais un post de Comte_de_X sur son blog a fini par me convaincre. J’adore mon nouveau clavier. D’une part, il est confortable, d’autre part, l’écart des touches est parfait pour moi : je fais beaucoup moins d’erreurs de saisie.

    • Le fauteuil de bureau

Mon ancien fauteuil était adapté à mon ancien bureau mais pas à moi et j’avais souvent voire tout le temps mal au dos. Encore une distraction qui me faisait perdre du temps et de la motivation pour rester au moins 1h30 assise tous les soirs à écrire. J’ai donc décidé de le changer aussi et j’ai vite compris que Leboncoin était mon ami. En effet, les fauteuils de bureau avec un système de bascule et de nombreux réglages (hauteur de siège, hauteur de dossier, hauteur, écartement voir éloignement des accoudoirs, etc.) coûtent tous très cher (à partir de 300€ jusqu’à 2000€ !). J’ai donc fait une veille et trouvé un fauteuil Kendo de la marque Eurosit pour 30 € sur Leboncoin, vendu par une personne qui déménageait. Et depuis, c’est le bonheur.

    • Le repose pieds

 

C’est le petit luxe que je me suis offert. Une entrée de gamme d’Ikea qui me permet d’étendre mes jambes tout en écrivant, ce qui me soulage des tensions de la journée.

L’amélioration de mon poste de travail m’a permis d’améliorer mon confort et surtout ma concentration. Et mieux j’étais concentrée, plus vite j’écrivais. Cette année, pour la première fois en 4 participations, je n’ai pas brodé pour atteindre mon word count ni regardé ma montre en me disant qu’il fallait que je reste encore assise une heure de plus pour atteindre mon quota du jour et que c’était la galère et que j’avais mal au dos, aux mains, aux poignets, etc.

Lorsque j’étais assise à mon bureau, toute mon attention, tout mon esprit étaient focalisés sur mon NaNo et ce fut un plaisir. Bien sûr, il y a eu des choses qui ont fait que je me suis levée de mon bureau en pleine session d’écriture, mais ça c’est une autre histoire ;).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s